Grossesse

Au secours, j’ai une sciatique pendant ma grossesse !

sciatique et grossesse

La grossesse est un moment où, on le sait, le corps subit de nombreux changements. La prise de poids entraîne inévitablement de petits désagréments qui peuvent carrément nous gâcher la vie ! C’est le cas de la sciatique, qui peut créer des douleurs très intenses qui peuvent même aller jusqu’à réveiller la nuit !

Quelles sont les solutions pour apaiser une sciatique ? Comment peut-on prévenir la douleur ? Toutes les réponses dans cet article !

 

1       Bien comprendre ce qu’est une sciatique :

 

La sciatique est une douleur irradiante qui part du bas du dos et qui peut descendre à l’arrière de la jambe jusqu’au pied. Elle est due à une atteinte du nerf sciatique, qui peut être comprimé, irrité ou abîmé.

Dans le corps il y a deux nerfs sciatiques, un pour chaque jambe en fait. Des racines nerveuses sortent par de petits trous situés entre vos lombaires et se réunissent pour former de chaque côté les nerfs sciatiques.

Souvent, la sciatique n’est présente que d’un seul côté. Il est très rare qu’elle soit bilatérale.

L’irritation d’un des deux nerfs peut être due à plusieurs facteurs :

  • Une hernie discale, que vient comprimer directement la racine du nerf,
  • Un blocage lombaire intervenu lors d’un faux mouvement, qui comprime aussi le nerf dès sa sortie entre les vertèbres,
  • Une contracture musculaire sur le trajet du nerf notamment un niveau d’un muscle de la fesse : le piriforme. Le nerf passe entre deux faisceaux de ce muscle, donc si le muscle est contracturé, cela peut créer une irritation du nerf sciatique.

Très souvent lors de la grossesse, la sciatique est due à une irritation ou à une compression du nerf. La posture change énormément au cours des 9 mois de grossesse à cause de votre ventre qui s’arrondit. Cela va créer une hyperlordose lombaire (c’est-à-dire que la courbure au niveau de vos lombaires va s’accentuer), ce qui va « pincer » mécaniquement le nerf sciatique à l’endroit où il sort entre vos vertèbres. Ceci va vous provoquer tous ces symptômes qui vous gâchent la vie !

2       Mais quels en sont les symptômes ? Comment être sûre que vous souffrez d’une sciatique depuis le début de votre grossesse ?

 

La sciatique peut avoir des manifestations diverses. Vous pouvez avoir des douleurs intenses dans le bas du dos, ou dans une fesse, qui irradie vers l’arrière de la cuisse, du genou ou du mollet jusqu’au dessus du pied. La douleur peut ressembler à des décharges électriques descendant jusqu’au pied ou bien elle peut être plus légère et seulement localisée en un point précis derrière la jambe.

La douleur est habituellement augmentée en position assise, ou lorsque vous faites un effort, ou parfois même lorsque vous toussez. Elle cède quand vous vous allongez.

Des fourmillements sont parfois présents dans les membres inférieurs, ainsi que des engourdissements et une faiblesse musculaire.

3       Quelles sont les solutions pour apaiser votre sciatique ?

 

Les anti-inflammatoires, souvent prescrits par les médecins lors d’une sciatique, sont proscrits pendant la grossesse. En prendre pourrait avoir des conséquences dramatiques pour votre bébé !

Il existe donc des solutions alternatives pour vous éviter de souffrir tout au long de votre grossesse.

  • Des exercices doux d’étirement qui permettront de « décomprimer » votre nerf sciatique :

 

  1. Allongée sur le dos, basculez le bassin en expirant, relâchez en inspirant.

[1]

  1. Toujours à plat dos, relevez une jambe en soufflant. Restez en position pendant 30 secondes puis changez de jambe.
  2. Ensuite faites la même chose avec vos deux jambes en même temps, en faisant bien le dos rond.

  1. Mettez vous à 4 pattes, soufflez et contractez les abdos en rentrant votre ventre et tirez le coccyx vers le bas. Attention, le dos ne bouge pas !

 

  • Essayez de porter une ceinture de grossesse. Elle permettra de réduire un peu la tension que votre ventre exerce continuellement sur votre dos.

4       Et l’ostéopathie dans tout ça ?

 

L’ostéopathie est une bonne solution pour soulager votre sciatique ! Pensez-y mesdames. Sans risques pour votre bébé, une bonne séance d’ostéopathie vous permettra de vous débarrasser des symptômes qui vous gâchent la vie. Alors pourquoi hésiter ?

Après vous avoir posé de nombreuses questions sur votre santé générale, sur votre grossesse, et sur vos symptômes, votre ostéopathe va pouvoir procéder au traitement ostéopathique a proprement parlé.

Votre ostéopathe va dans un premier temps déterminer quelle(s) structure(s) anatomique(s) sont bloquées, et dresser un plan de traitement adapté à votre situation.

Dans un second temps, par des manipulations très douces, votre ostéopathe va débloquer la ou les zones qui sont coincées et qui vous provoquent vos symptômes. Cela peut être aussi bien, votre bassin, vos hanches, vos lombaires, voire même certains de vos organes comme le côlon ou vos muscles psoas…. Toutes ces manipulations sont bien évidemment sans danger pour votre bébé, et vous permettront de diminuer votre douleur.

Attention, vous risquez de sentir encore quelques douleurs après la séance, ceci est tout à fait normal. Il faut attendre quelques jours pour que l’inflammation se résorbe complètement et que la douleur cesse tout à fait.

 

Si vous avez la moindre question par rapport à la prise en charge de votre grossesse, sur vos symptômes, etc, n’hésitez pas à me joindre au 06 28 19 66 23 ou par mail : alexiaayral-osteopathe@gmail.com.

[1] Images provenant de http://www.aufeminin.com/grossesse/sciatique-pendant-la-grossesse-s715136.html.